En quête de paix au Château des Alpilles

Les « cinq propositions » du Château des Alpilles, inaugurées lors de la soirée du 11 juillet dernier, ont quelque chose d’à la fois magnifique et troublant. Voyez ces nids pendus aux arbres, beaux et inquiétants. L’un d’entre ces filets, lors de l’inauguration dans l’immense jardin du Château des Alpilles, abrite une forme humaine lovée en son intérieur, comme prisonnière. Un autre de ces nids créés par l’artiste vénézvuélien Milton Becerra, dès la nuit tombée, semble illuminer une première tente de Clara Halter. Îlot de calme au bout d’une serre carbonisée par quelque cataclysme, elle porte le mot « paix » inscrit sur son corps à elle, dans toutes les langues du monde ou presque… Enfin, il y a les cervidés rouillés de Didier Marcel qui nous emmènent vers la deuxième tente de l’artiste, puis, au bord d’un mur à moitié détruit, vers un promontoire d’où chacun peut admirer une immense bâche dédiée elle aussi à cette impossible quête de paix.Voilà pour le « Dehors » de ce parcours de la section In or Out du festival a-part au Château des Alpilles. Mais il y a aussi un « Dedans », espace quant à lui couvert du Château, avec une même tension entre les images mystérieuses et parfois violentes signées Oda Jaune et les natures bien plus zen mais non dénuées d’intensité de Catherine Noury.

 



One Comment

  1. [...] Rendez-vous à 14h30 au Château des Alpilles (et non à 11h30 en ville !). – Départ à 15h15 donc du Château des Alpilles route du Rougadou à [...]