Du Mas de l’Amarine à la Chapelle Notre-Dame de la Pitié : Emergence 2012

Ce merveilleux nouvel endroit qu’est le Mas de l’Amarine et ce magnifique ancien lieu de culte qu’est la Chapelle Notre-Dame de la Pitié ont ce point commun d’ouvrir leur porte cette année à des artistes émergents, c’est-à-dire jeunes ou ayant peu exposés en France. Certes, Carolyn Jordan, dont trois pièces trônent à l’étage de la Chapelle, est dans la section In or out, mais elle n’en reste pas moins une découverte. Outre cet artiste dont nous montrons ci-dessous l’oeuvre la plus zen, toutes les autres images appartiennent à la section Emergence 2012 du festival a-part. Avec un hommage tout particulier à un artiste doué, Ghislain Amar, dont nous n’avons pu réaliser d’image à la hauteur de sa double installation de vidéoprojection : « Les cueilleurs », à ne pas rater au Mas de l’Amarine…